• Antoine Lavastre

Léonard de Vinci par Walter Isaacson



En 2019, le monde s’apprête à fêter le 500ème anniversaire de la mort de l’un de ses plus grands artistes, Léonard de Vinci. A cette occasion, événements et publications se multiplient, avec en point d’orgue l’ouverture, le 24 octobre 2019, de l’exposition-évènement du Louvre sur l’artiste florentin. C’est ainsi que le 7 mars est sortie la traduction d’un des livres les plus attendus de l’année, Léonard de Vinci par Walter Isaacson.


Coupe-File, exceptionnellement à cette occasion, vous livre ses impressions sur ce livre qui fait aujourd’hui la une de l’actualité.





Si le nom de Isaacson fait référence dans le monde des biographies destinées au grand public, c’est parce qu'il est l’auteur des célèbres bestsellers que sont la biographie de Steve Jobs et celle de Albert Einstein. Ces livres, écoulés à des millions d’exemplaire, ont fait de l’ancien directeur de CNN l’un des auteurs les plus lus de ces dernières années. A l’annonce de son nouveau livre, les oreilles étaient donc attentives, de surcroît si celui-ci porte sur l’artiste le plus célèbre de tous les temps.


Quelques années plus tard, lorsque le livre arrive enfin entre mes mains, c’est avec un peu de méfiance que je l’ouvre. Outrageusement marketé à coup de centaines d’affiches placardés dans le métro parisien (pour ne citer que cette partie du plan publicitaire), l’ouvrage semblait se présenter comme un énième coup marketing cherchant à surfer sur un évènement populaire, ici un anniversaire et une exposition sur-attendue. Lecture faite, le résultat est en fait tout autre ; Walter Isaacson offre en effet ici une bible d’érudition grand public sur Léonard.


Si il ne faut pas chercher dans ce Léonard de Vinci des éléments novateurs et des thèses nouvelles c’est cependant un parfait compte-rendu des recherches les plus récentes sur le maître florentin. W. Isaacson a travaillé, a lu, a regardé et, à l’instar de Léonard, a parfaitement synthétisé. Les thèses des plus grands spécialistes comme Martin Kemp, Luke Syson ou Vincent Delieuvin sont explicitées avec des mots simples et sont, et c’est sans doute le plus important pour les lecteurs attentifs, confrontées. Même si W. Isaacson prend le plus souvent parti pour une thèse ou pour une autre, il n’hésite pas non plus à citer celles contre lesquelles il va à l’encontre. Cette démarche permet ainsi de se rendre compte que malgré qu’il se soit écoulé plus de cinq cents années depuis la mort de Léonard, la recherche le concernant reste bien vivante.


Illustration tirée du Livre : Pourquoi illustrer l'oeuvre uniquement par une photo avant restauration alors que cette dernière est tant vantée par l'auteur ?

Le livre est organisé selon un système simple et pourtant  terriblement efficace, un plan chronologico-thématique. W. Isaacson avance en effet de façon chronologique dans la vie de Léonard tout en ouvrant des parenthèses sur les recherches alors effectuées par le maître. C’est donc une biographie très complète qui est ainsi offerte : des recherches théoriques de Léonard à ses peintures, de sa vie de tous les jours à l’organisation de fêtes monumentales. Un bémol est cependant à noter : le fait que les œuvres montrées le soient dans une piètre qualité (surtout pour les œuvres peintes) et avec un cartel parfois sommaire. Cela est surtout dommageable pour les pages de manuscrit qui ne sont que très rarement associées à une référence précise.





W. Isaacson, avec cet ouvrage, ne révolutionne pas la recherche sur Léonard et ne s’adresse en rien à un public de spécialistes. Cependant, si l’on est un tant soit peu intéressé par l’art ou par la vie du génie italien, Léonard de Vinci : la biographie est un ouvrage clé. Clé d’abord dans le sens où il peut ouvrir les portes d’un imaginaire, celui de Léonard puis celui du lecteur qui, confronté à la vision du maître, élargira peut-être son horizon vers un monde plein de détails et de curiosités. Clé ensuite puisqu’il amènera sans doute les plus attentifs à se tourner vers des ouvrages plus spécialisés. Dans ce cas, je me permets de conseiller simplement deux ouvrages Léonard de Vinci par Daniel Arasse et Léonard de Vinci, toute l’œuvre peinte et graphique par Franck Zöllner.


Antoine Lavastre

Walter Isaacson, Léonard de Vinci: la biographie, Paris, Quanto, 2019 -> 29€

 
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter

©2020 Coupe-File Art - ISSN  2647-5871