top of page

Wilson A. Bentley, pionnier de la photographie des flocons de neige


Wilson A. Bentley, CC0 Rawpixel

« Un miracle de beauté »

Aujourd’hui, nous reconnaissons tous ce microscopique objet de la nature au dessin spectaculaire. La structure de ce petit bijou glacé nous est parvenue pour la première fois grâce à Wilson A. Bentley. Passionné depuis son plus jeune âge par les phénomènes météorologiques, ce dernier étudie la rosée, les gouttes de pluie, le gel et les flocons qu’il observe à Jéricho dans la ferme familiale. Dans « la ceinture de Neige » du Vermont, le premier microscope qu’il acquiert à l’âge de 15 ans lui permet d’observer avec émerveillement de minuscules flocons à la structure étoilée, qu’il appelle « des miracles de beauté ».


Sa technique

Mais dessiner des flocons de neige est chose ardue : les précieux cristaux fondent immédiatement. Pour faire part de ses observations, Bentley développe les techniques et l’équipement qui feront de lui l’un des pionniers de la macrophotographie. Pour capturer ces images, il modifie son microscope et place son appareil en extérieur. Les précieux cristaux sont manipulés délicatement grâce à une plume et déposés sur du velours noir pour une minute et demie d’exposition. Le 15 janvier 1885, après des heures passées dans le froid hivernal, Bentley réussit pour la première fois à photographier un flocon de neige avant sa fonte.



Sa collection

Il n’existe pas deux flocons identiques. Bien qu’ils adoptent toujours une structure à six branches, la cristallisation des molécules d’eau par le froid provoque un dessin aléatoire aussi unique qu’éphémère. Pour Bentley, c’est le début d’une entreprise qui durera quarante ans : entre 1885 et 1931, il établit un catalogue scientifique de 5 000 clichés de flocons de neige. Cette obsession pour ces cristaux à la géométrie changeante lui vaut le surnom de « Snowflake » et le rend également pionnier de l’approche typologique en photographie comme instrument de collecte, de description et de classement des produits de la nature.


En 1903, pour assurer la sauvegarde de sa collection, Bentley offre au Smithonian Museum 500 photographies de flocons de neiges.

留言


Post: Blog2_Post
bottom of page