• Nicolas Bousser

Coupe-File Art a 3 ans



Il y a trois ans,


Sur les bancs de l’École du Louvre, nous réfléchissions aux grandes lignes d’un magazine à naître. Quel nom choisir ? Comment procéder? Quels sujets traiter? Ah ! Que de discussions pour aboutir à un timide « Coupe-file, en direct de l’art » griffonné sur un bout de papier. Un regard et l’affaire était lancée. Rassemblant quelques-uns de nos camarades passionnés d'Histoire de l'Art, Coupe-File Art prît vie.


Il y a trois ans,


Nous voulions nous en tenir à des analyses d’œuvres. « Nous n’avons pas de limite quant aux formes d’art que nous vous présenterons : les peintures suivront les sculptures, les œuvres architecturales et autres mobiliers. Nous travaillons à édifier le corpus le plus éclectique possible, détaché d’idée de chronologie ou de géographie. » écrivions-nous.


Il y a trois ans,


Le 25 septembre 2018, le site était mis en ligne et le premier article publié. Ebih-îl, célèbre orant mésopotamien du musée du Louvre, investissait nos colonnes et devenait l'image même de Coupe-file.

Il y a trois ans,


Nous franchissions un cap et décidions de présenter pour la première fois nos écrits publiquement, phénomène amplifié par l’ouverture d’une rubrique Essai le 8 novembre 2020. D’analyses d’œuvres, nous avons glissé pour aborder la question des expositions, écumant les musées et courant les dernières sorties, nous avons couvert un grand nombre d'événements culturels. Le marché de l’art fit également son entrée dans nos colonnes au milieu de l’année 2020, de la préemption d’un rare et important tableau de Gregoire Guérard par le musée des Beaux-Arts de Dijon à la triste dispersion d’une partie du mobilier du château de La Rochepot.


Il y a trois ans,


Coupe-File Art est né.


Professionnels des musées, du marché de l’art, influenceurs culturels et blogueurs, nous avons fait maintes rencontres. L’une d’entre elle a conduit la réalisation d’une production inédite en septembre 2020. Notre association avec le « Scribe Accroupi » pour la réalisation d’une web-série au musée du Louvre en compagnie de Ludovic Laugier, conservateur de la statuaire grecque, nous a conduit à réitérer l’opération, une première fois en août pour l’exposition Miroir du prince à Autun, et en septembre de cette année, cette fois-ci avec la directrice du département des arts de l’Islam, Yannick Lintz.



Joyeux anniversaire Coupe-File Art.


Nicolas Bousser & Paul Palayer